Bienvenue sur One Last Hope.
En espérant que vous vous plairez parmi nous.
Soutenez le forum
En votant , , , , vous gagnerez des points !
Nous recherchons en urgence :
James Charming, Snow White, Cora Mills, Zelena Mills, Maléfique.
Poster sur Bazzart & PDR
clique & clique pour faire venir des copains !

Partagez | 
 

 Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 121
❦Sortilèges lancés : 49
❦Magic Formula :



The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière/Demi-déesse
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Lun 5 Jan - 23:53



Alice Knightley
C'est souvent les gens bien qui sont fous, mon cher Chapelier !


Redigez votre parchemin.
Je suis un génie, chanteur, magicien !
Oyez ! Oyez ! Veuillez m’introduire au sein de la forêt enchantée, je me nomme Alice Knightley, mais vous pouvez également m’appeler Lilice. Pour votre information je suis originaire de La Forêt Enchantée Mais vous devez déjà avoir entendu parler de moi, dans Alice aux pays des Merveilles qui narre mes illustres aventures ! Non ? Comment est ce possible ? Ne vous jouer pas de moi j’ai un arc, des flèches et de la magie pour me défendre !

N'hésites pas à m'envoyer une carte, un parchemin, un nuage de fumée le 1 er janvier, et je t'inviterai autour d'une tasse de thé pour célébrer mon anniversaire. Et oui, ce qui veut dire que j'ai 18 ans ans, je suis pas mal conservée, n'est ce pas ? Mon amour… Non, je ne t’ai pas vu au beau milieu d’un rêve, puisque… il existe et il peut se trouver n'importe où mais le destin les liera .

Comme a vous avez du le comprendre, je suis Hétérosexuelle et je suis présentement Célibataire. Oh et j’oubliais, je souhaites rejoindre Zero to Hero parce que je sais que se sont les plus forts, les plus sexy.. Les meilleurs quoi ! Sinon, on m’a déjà dit à plusieurs reprises que je ressemblais à Danielle Campbell, non, non, non, je ne veux rien entendre, taisez vous, je suis unique !


Viens tenter ta chance !

Partir là bas, je donnerai tout ce que j’ai pour partir d’ici.

Halte là ! La méchante reine à imposé à chaque nouvel habitant un formulaire pour rejoindre les terres de la forêt enchantée…

Question 1 : As tu déjà entendu parler de la guerre qui oppose Blanche Neige et la méchante Reine ? Bien… Dans ce cas là tu ne peux pas être blanc comme neige sans mauvais jeux de mots, tu dois bien avoir un avis, tu es plutôt pour quel camp ?

Oui, j'en ai déjà entendu parler mais je préfère pas me prononcer là-dessus. Je préfère rester dans mon petit coin et me mêler de mes affaire. Il faut connaître la raison de cette guerre pour se donner un camp !

Question 2 : Si tu devais passer un pacte avec le Ténébreux, bref, Rumple quoi, que lui demanderai tu ? Et surtout, quel prix paierai tu ? Quel sacrifice serait tu prêt à faire ?

Je pense que si je devrais passer un pacte avec le Ténébreux , cela serait pour protéger l'un de mes proches ou même s'il me propose une fin heureuse, je serais prête à passer un marché avec lui. Du moment que le sacrifice n'est pas vraiment lourd à payer. Si c'est pour voler quelque chose pour lui, je serais d'accord mais pas touche à Robin des Bois et à sa famille

Question 3 : T’as déjà été faire un tour au sein d’autres royaumes ? Et t’en penses quoi ? L’herbe est elle vraiment plus verte ailleurs ou tu te sens chez toi dans la Forêt Echantée ?

Oui, bien sûr que j'étais allée faire un tour par inadvertance d'ailleurs. Il faut dire qu'un idiot de lapin avait laissé un trou et je suis tombée dedans ! J'ai visité le Pays des Merveilles, qui porte mal son nom, mais c'est très beau avoir, sauf que là-bas, les gens, sont très étranges et très cruels. Décidément, la Forêt Enchanté, c'est chez moi et aucun monde ne changerait cela.  

Question 4 : Et la magie alors ? Tu as bien un avis… Plutôt pour ? plutôt contre ? Un avis mitigé ? Que celui qui n’a jamais eu envie de jeter un bole de feu dans la tronche de son copain me jette la première pierre.

Tout dépend de la magie en question. Je suis pour la magie blanche, celle qui t'aide, celle qui est faite de lumière et d'amour. Mais pour la magie noire, c'est une toute autre histoire

Question 5 : Si ta vie était en danger au cotés de ceux que tu aimes ou de tes amis… Serais-tu plutôt du genre à sacrifier ta propre vie ou celle des tiens pour sauver ta propre peau ?

Je ne sais pas. J'essayerais de nous en sortir tous de là mais si c'est impossible, je pense que je me sacrifierais pour ceux à qui je tiens. Mais tout d'abord, j'essayerais de tous nous sauver avant cela.


pseudo : Lunaprénom : Audreyâge : 17 anssexe : Filleaime : écrire, lire toutes sortes de livres, les rpgs, regarder des séries tels que OUAT, TO, The Tudors, les bonbons, les chats, les chevauxdéteste : l'école, les maths, les reproches et les menteurs  ⊱ conte favori : Beaucoup ! La Reine des Neiges, Robin des bois, Alice aux pays des merveilles, la Belle et la Bête, Pocahontas, Blanche-Neige et les sept nainscomment as-tu connu one last hope : Je suis aussi l'admin icivos impressions : Je l'adore, je l'aime un dernier mots : Pff, je ne sais pas quoi dire à part ! Wicked ! Wicked Wonderland ! .


Dernière édition par Alice Knightley le Lun 5 Jan - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 121
❦Sortilèges lancés : 49
❦Magic Formula :



The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière/Demi-déesse
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Lun 5 Jan - 23:54



Emmène moi au pays des Merveilles
Rêve ta vie en couleurs, c’est le secret du bonheur !

Que savez-vous vraiment d'Alice ? La petite fille qui s'était perdue dans un monde étrange et à la fois merveilleux ? Revenant avec sa famille pour une magnifique fin heureuse ? La réalité est toute autre. Vous pensez connaître cette histoire mais ce n'est pas celle qu'on croit ! La véritable est beaucoup plus tragique et plus mystérieuse que jamais. Ce monde est étrange et cruel. Je vais vous conter la véritable histoire de cette petite Alice au pays des Merveilles !

C'est dans les plaines verdoyantes de la Forêt Enchantée que je pensais être née, dans une famille de paysanne modeste. Ma mère avait travaillé pour la reine et s'était reconvertie dans l'agriculture. Mon père était un bon meunier, fier de sa farine. J'étais choyée par mes parents, ils m'aimaient d'une façon inconditionnelle. Ils m'apprenaient à compter, à lire, à m'instruire malgré notre rang dans la société. Cela comptait énormément pour ma mère. Elle était ma prunelle de mes yeux. On était fusionnel. Je l'aimais plus que tout au monde. J'aimais sa douceur, son amour, sa compassion  sans limite. Sa bonté débordante de générosité envers le monde entier. Elle me contait des histoires, d'une reine seule, perdue dans ses appartements, sans espoir de pouvoir retrouver sa liberté. Parfois, elle me racontait ce que le roi faisait à cette reine, il la délaissait, la laissant seule avec sa tristesse et sa mélancolie qui guidait chacun de ses pas. La morale de son histoire, c'était de se marier avec son véritable Amour. Celui avec qui tu voudrais faire l'impossible, celui qui te rendrait meilleur. Un amour sincère et pur, un amour infini, une parfaite harmonie de deux êtres sincères l'un envers l'autre. Cet amour était magique selon ma mère, la plus puissante d'entre toute. En bonne petite fille rêveuse, je n'avais qu'une seule envie, avoir cet amour si pur, si sincère, si merveilleux à ses yeux. J'étais heureuse avec eux, plus même malgré que l'argent commençait à manquer dans notre maisonnée, l'amour qui régnait dedans, semblait nous rassurer.

Un jour, j'étais sortie en riant, vêtue de ma belle robe bleutée, je suis allée cueillir des champignons dans la forêt. J'adorais la forêt, je me sentais à mon aise dedans, je la connaissais presque par coeur. En bonne petite fille, je m'occupais de cueillir des champignons en faisant attention de pas trop m'éloigner de ma maison. J'avais une vieille montre à gousset pour surveiller l'heure pour rentrer et boire un bon petit thé. Soudain , quelque chose me vola ma montre à gousset. J'avais sursauté et je m'étais tournée vers le voleur. La surprise me frappa lorsque je vis un grand Lapin Blanc, regarder cela avec un air minutieux. Suite à cela, il s'est enfuit avec ma montre. C'était celle de mon père, elle était très importante pour lui. Je m'étais mise à courir après lui pour la reprendre quand soudain, il creusa un énorme trou étrange, cela sentait la magie. Je n'ai pu freiner que je suis tombée dans ce trou. La chute était interminable, j'avais l'impression de tomber dans le néant, dans le noyau de la terre. J'avais hurlé tout au long de celle-ci. Au bout d'un moment, ma chute semblait devenir douce et avec une douceur , je retombais sur mes pieds. Le spectacle qui s'offrit à moi, fut éblouissant, un monde verdoyant, aux herbes géantes, un ciel violacé et bleuté à la fois des champignons géants.

Ma première pensée fut pour ma mère et ce mystérieux lapin blanc. J'avais regardé autour de moi, pas de sortie, pas d'entrée, une forêt dense et mystérieuses. Je m'étais décidée à suivre le chemin , à retrouver ce lapin qui m'a mené ici. J'avais marché pendant des heures, rencontrant parfois des gens étranges, fous. Un certain chapelier complètement dingue , étrangement, je l'avais adoré, il y avait une tristesse dans son regard, derrière la folie, je la voyais. Il était triste et cela me fendit le coeur. Il me parlait de ce monde. Le pays des Merveilles. Il portait étrangement mal son nom mais cela je ne le savais pas encore. Il me parlait d'une Reine, la Reine Rouge qui pourrait m'aider à retrouver ce lapin blanc. Il m'avertissait de ne pas rencontrer la Reine de Coeur, une reine cruelle. Après un dernier élan amicale et l'avoir rassuré. Je suis repartie, rencontrant des jumeaux un peu étrange, une chenille parlante et fumant de la chicha. Ce monde était étrange, merveilleux et à la fois terrifiant. Je l'aimais bien mais j'étais fatiguée de ma longue marche dans ces chemins tortueux , de ses gens étranges. Ils étaient uniques, parfois un peu fou, par exemple, je rencontrais un chat étrange, riant de tout et de rien, me conseillant d'aller dans une direction. J'étais allée sans savoir que j'allais dans la gueule du loup, juste après, cela, il était devenue invisible laissant pour seule trace de son passage, un sourire éblouissant de folie. Je faisais profiter de ma sagesse à ses étranges créatures remplie de folies mais d'une gentillesse débordante. Presque aveugle, je n'avais pas vu que j'étais rentrée dans un labyrinthe dangereux tout autant que la personne qui le dirigeait.

Je m'étais réfugiée dans un petit abri, trop fatiguée, je m'étais endormie à même le sol. Le lendemain, je fus réveillée par des gardes, ils me guidaient vers un trône majestueux, où une femme vêtue de rouge, se tenait. Son emblème était gravé partout. Avec horreur, je vis que c'était la Reine de Coeur. Elle me regardait fixement et m'avait pris une mèche de cheveux en disant " j'espère que cette fois-ci , c'est la bonne ! " . Je n'avais pas compris, elle avait mis mon cheveux dans une potion rouge, qui s'était illuminée en vert. Elle eut un sourire qui ne présageait rien de bon pour moi. Suite à cela, j'avais eu de nouveaux vêtements, de la nourriture, des appartements. Tout était trop rouge, je préférais le bleu. Je m'étais liée d'amitié aux filles de domestiques, ce qui n'était pas au goût de Cora, très loin de là. Elle me donnait des précepteurs pour étudier. Ma mère me manquait de plus en plus chaque jours, je voulais la voir, revoir son sourire, qu'elle me serre dans ses bras, fort. Je voulais revoir ma tendre mère , mais Cora me retenait prisonnière, elle ne voulait pas que je partes, que je retrouve ma maman, que j'aimais plus que tout. Mon coeur hurlait de tristesse, et de douleur. J'étais mélancolie, le thé semblait fade , son amour me paraissait si lointain. Je voulais la revoir. Comme une petite fille voulait sa mère. De jours en jours, je devenais presque silencieuse. Je voulais ma mère, ma maman, celle qui m'aimait.

Cela faisait 2 ans, que j'étais au pays des Merveilles, je n'étais pas sortie du château de la reine de Coeur. Cora était une femme barbare et horrible, je voyais clair dans son jeu. Elle essayait de me rassurer mais au fond, je savais qu'elle voulait quelque chose de moi et je ne voulais pas lui donner. J'étais maintenant âgée de 12 ans, vivant l'espoir et le rêve de pouvoir retrouver ma mère un jour, me souriant, m'embrassant, m'aimant comme jamais, elle avait pu le faire. L'horreur me frappa lorsqu'un jour , Cora m'avait demandé de venir,  mes trois amies domestiques étaient là, je n'avais pas compris un tel rassemblement. Ce n'était pas un jour de fête, ni un bal. L'horreur me frappa lorsque je vis la reine de Coeur, cette femme qui m'a emprisonné, mais qui m'avait donné un foyer. Elle arracha sous mon oeil horrifié, le coeur de mes amis. Je me débattais contre les gardes pour m'échapper de ce cauchemar éveillé, je ne voulais pas vivre cela. Le même destin que mes amies.

C'était des petites filles aimantes et douces, elles ne méritaient pas ce sort là. Je pleurais , mon coeur saignait, j'étais en colère et d'un seul coup, quelque chose s'infiltrait dans mes mains, une chose puissante, d'un seul coup, je repoussais tout le monde et même Cora s'était prise le mur derrière elle. J'étais partie en courant, je voulais partir , je courrais, mes poumons et mes jambes me brûlaient, je parcourais le monde des Merveilles de mes petites jambes, voulant fuir à tout prix ce château sanguinaire et barbare. Comment des gens pouvaient travailler pour elle ? C'était un monstre d'avoir fait cela à des enfants innocents. Je ne savais pas pourquoi, elle avait fait cela mais tout ce que je savais, c'était que je devais partir, m'enfuir loin d'ici. Loin d'elle. Je m'étais réfugiée dans des petites villages. Un matin, je m'étais réveillée, dans ma petite main, j'avais un haricot étrange, il était d'une couleur noir incrusté de petite choses étranges, comme une poussière d'étoile. Je l'avais regardé minutieusement et j'étais sortie de l'auberge pour me rafraîchir dans une belle prairie verdoyante, il y avait un lac. Cora était là, elle m'attendait, une conversation houleuse où elle m'avait dit , une chose surprenante dont je ne comprenais pas encore. Sa phrase était froide et en colère" tu lui ressembles vraiment ! Quel gâchis ! " . Sans réfléchir, j'avais jeté l'haricot , un trou étrange s'est formé. Dans mon élan d'instinct, j'ai sauté dedans, me souvenant, qu'il était similaire à celui du lapin.

J'atterris devant ma maison d'enfance, vêtue de ma tiare et de ma robe rouge. Heureuse de pouvoir retrouver mes parents, je toquais à la porte, mais personne vint m'ouvrir, personne n'était là. Je m'étais dis qu'elle était peut-être au village alors j'étais partie vers celui-ci. Personne me reconnaissait, et j'avais beau hurler, que j'étais la Petite Alice. Personne ne m'écoutait. Le soir venu, j'avais trouvé une place dans une auberge, j'avais vendu ma tiare pour une chambre modique. Et puis, j'avais demandé à la serveuse, ce qui était arrivé à mes parents. Elle m'avait répondu, qu'ils étaient morts de chagrin suite à la disparition de leur fille. Mon coeur s'était brisé. Ils étaient morts, je n'avais pas pu revoir ma mère souriante. A la place de ça, j'avais trouvé une modeste pierre tombale avec son nom dessus, à côté de mon père. J'avais hurlé, pleuré toute la nuit. J'avais regretté d'avoir suivi ce lapin, j'ai regretté tout cela. Les jours suivants, j'étais comme mortes, qu'importe qu'il pleut, qu'il neige, j'étais devant leurs tombes, les caressant d'une main remplie d'amour et de murmure " désolée " et des mots doux à mes parents. Je déposais des fleurs, des roses rouge, les préférés de ma mère. Je déprimais à l'idée de passer ma vie sans eux, sans leur amour, leur sourire, leur soutien, leur bonté.

Je passais de villages en villages, je ne voulais pas rester dans cette maison maudite, tout allait me faire rappeler, qu'elle mauvaise petite fille, j'étais . Je me sentais vide, je me sentais monstrueuse de mes actes. Puis un jour, je rencontrais un homme, un voleur, un ami. Robin des Bois. Il m'avait pris dans son camp, m'avait appris à manier un arc et des flèches, à voler. Peu à peu, j'oubliais cette douleur béante face à sa bonté, son coeur humble. Au point de dire, qu'il était un père pour moi. Je l'aidais, lui et Marianne. Quand la naissance de Roland était arrivée, j'étais ravie, j'avais un petit frère pour moi. Je ne ressentais plus cette culpabilité et je revenais parfois aux tombes de mes parents, les entretenant. Je voulais qu'ils soient fières de moi, malgré ce que j'avais fais, je leur racontais mes journées, et ce Robin qui me faisait revivre, qui me redonnait goût à la vie.

Puis, je fus touchée par la malédiction, et je cessais bizarrement de grandir, j'avais hélas 18 ans. Je m'étais mise à voler pour donner aux pauvres, dans toute la forêt enchantée, je jouais de mes atouts auprès des hommes. Cela m'amuse, je fais des cascades, je profite de la vie sans pour autant cesser de penser à mes vrais parents. Mais ce que je voulais vraiment, c'était ce que mes parents voulaient pour moi. Un vrai bonheur, un véritable amour, une famille aimante. Une fin heureuse.

 


Et complètement raplapla !

Alice ! La Belle Alice ! Que peut-on dire d'elle ? Oui, elle a un magnifique petit minois, des yeux de braises, une belle voix douce et un rire mélodieux et cristallin. On peut dire aussi que c'est une petite rusée, manipulant gentiment les personnes pour avoir ce qu'elle désire. Intelligente et remplie d'humour et de sagesse. Déterminée, têtue, parfois charmeuse et séductrice. C'est avant tout quelqu'un d'habile avec son arc et ses flèches. Franche de caractère, elle ne ment jamais ou sauf si c'est vraiment nécessaire. Elle a le sens du sacrifice, et c'est une vraie guerrière, qui a un morale de béton. Impulsive, lunatique parfois colérique, c'est aussi une belle jeune fille charmante et rigolote et très belle. Elle est très simple et a le sens de la famille ! Elle ne s'avoue jamais vaincue, et ne mâche jamais ses mots, elle regrette très rarement ses actes. Alice ne recule jamais devant rien, et adore se bagarrer ou taquiner ses compères. Bref, c'est une petite maligne très espiègle,qui ne mâche pas ses mots !


Dernière édition par Alice Knightley le Mer 7 Jan - 0:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 28/08/2014
❦Doublons : 489
❦Sortilèges lancés : 668
❦Magic Formula :

The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: HUMAIN
❦LOVE: EVIL QUEEN
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Lun 5 Jan - 23:55

REBIENVENUE MA CHERIE
Espérant que tu réussiras à me retrouver avant que ta cher et grandiose mère qui sert de Reine me démonte royalement ! Sinon j'en suis sûr que ta présentation sera aussi bien que la première !

Bisous de ton beau-père adoré !


let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend. Boy, I'm drinking, get my brain right Armand de brignac, gangster wife.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 121
❦Sortilèges lancés : 49
❦Magic Formula :



The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière/Demi-déesse
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Lun 5 Jan - 23:59

Merci mon beau papa de coeur ! J'espère qu'elle te plaira ! Sinon, je te plante une flèche dans le derrière !


You'll love me at once, the way you did once upon a dream
I know you, I walked with you once upon a dream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 28/08/2014
❦Doublons : 489
❦Sortilèges lancés : 668
❦Magic Formula :

The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: HUMAIN
❦LOVE: EVIL QUEEN
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mar 6 Jan - 0:01

Alice Knightley a écrit:
Merci mon beau papa de coeur ! J'espère qu'elle te plaira ! Sinon, je te plante une flèche dans le derrière !
Elle me plaira toujours renerver Et c'est moi qui plante des flèches aux derrières !


let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend. Boy, I'm drinking, get my brain right Armand de brignac, gangster wife.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 121
❦Sortilèges lancés : 49
❦Magic Formula :



The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière/Demi-déesse
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mar 6 Jan - 0:02

Non c'est moi !


You'll love me at once, the way you did once upon a dream
I know you, I walked with you once upon a dream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 21/08/2014
❦Doublons : 209
❦Sortilèges lancés : 168
❦Magic Formula :

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mar 6 Jan - 0:04

Bienvenue belle poupée ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 121
❦Sortilèges lancés : 49
❦Magic Formula :



The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière/Demi-déesse
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mar 6 Jan - 0:05

Merci pirate crochu !


You'll love me at once, the way you did once upon a dream
I know you, I walked with you once upon a dream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 73
❦Sortilèges lancés : 121
❦Magic Formula :


The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mar 6 Jan - 18:10

Bienvenue parmi nous :)



I'm not a monster
Je suis la première Reine des Neiges, j'ai tué ma soeur Helga, j'ai été emprisonnée dans l'Urne par ma soeur Gerda et aujourd'hui j'essaie de trouver ma troisième soeur, une soeur qui sera comme moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 05/01/2015
❦Doublons : 121
❦Sortilèges lancés : 49
❦Magic Formula :



The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière/Demi-déesse
❦LOVE:
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mar 6 Jan - 23:32

Merci !


You'll love me at once, the way you did once upon a dream
I know you, I walked with you once upon a dream.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 28/08/2014
❦Doublons : 489
❦Sortilèges lancés : 668
❦Magic Formula :

The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: HUMAIN
❦LOVE: EVIL QUEEN
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mer 7 Jan - 12:58

J'ai adoré ton histoire tout le long, comme d'habitude, tu as une magnifique plume, et un style que j'aime énormément. Pour moi il n'y a aucun doute tu as ma validation, manque plus qu'à savoir si cela convient au pirate qui boit du rhum, et ta présentation sera valider !


let a sky comes falling down
We be all night, and everything all right. No complaints from my body, so fluorescent under these lights. Boy, I'm drinking, park it in my lot, 7-11. I'm rubbing on it, rub-rubbing, if you scared, call that reverend. Boy, I'm drinking, get my brain right Armand de brignac, gangster wife.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

❦Entrée : 11/08/2014
❦Doublons : 431
❦Sortilèges lancés : 424
❦Magic Formula :





The Logbook of the Adventurer.
❦RACE: Sorcière diabolique
❦LOVE: Robin Hood mais c'est un secret
❦INVENTAIRE:

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mer 7 Jan - 16:59

Merci beaucoup !



True Love Exist
She was strong, She was crazy, She wasn't simple. And when she was down,  She got right back up. She was a beast i n h e r o w n w a y . But one idea describes her best. She was u n s t o p p a b l e, And she took everything she wanted with a smile.
(c)LUCKYRED.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mer 7 Jan - 17:43

Bien bien ! Comme d'habitude, ton histoire est juste extraordinaire ! J'ai hate de rp avec toi un rp père fille ! Bref tu es validé mais ça tu l'avais je pense compris luv
Revenir en haut Aller en bas

avatar

❦Entrée : 10/08/2014
❦Doublons : 234
❦Sortilèges lancés : 145

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   Mer 7 Jan - 17:45


Validation de membre
Tu es un super héros maintenant ! Viens nous rejoindre !
Bienvenue sur le forum !
Tu es officiellement validé par les rois, tu as su convaincre Le pirate estropié, La charmante fille de Blanche-Neige, Le Noble voleur et même La Méchante Reine. Malgré cette rude épreuve, tu en as beaucoup à passer pour faire parti pleinement des habitants du Royaume et de vivre des aventures magiques. Tout d'abord , il te faudra créer de nouvelles alliances (liens) pour te familiariser ⊱ clique. Car tu en auras besoin a travers tes aventures (sujet) ⊱ clique. Viens découvrir ce que te réserve la magie vaudou du Dr Facilier ⊱ clique. Mais attention, la magie a toujours un prix , on t'aura prévenu, c'est à tes risques et périls ? Et en prime, tu aurais peut-être besoin d'un miroir, pour être sur qu'il t'a pas changer de tête. Il se pourrait bien que t'ai besoin d'un nouvel avatar en retour, vas donc jeter un coup d'oeil au coin des artistes ⊱ clique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onelasthope.forumactif.org



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Même si la vie n'a pas de sens, qu'est-ce qui nous empêche de lui en inventer un ? ~Alice Knighltey~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Accronymes...
» On engraisse bien les cochons...
» ce que nous faisons : les sauts en image
» représentation de Kusari Kitani
» À quoi nous serre la gourde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Last Hope ::  :: Mirror Mirror on the wall :: Enter the adventure-